Citroën Berlingo entre familiale et utilitaire

Citroën Berlingo entre familiale et utilitaire

Le Citroën Berlingo est un fourgon compact et familial. Il est dérivé d'un véhicule industriel et fabriqué par Citroën depuis 1996. Actuellement, la voiture en est à sa troisième génération, présentée en 2018 et commercialisée depuis. Le Citroën Berlingo se caractérise par l'ambition d'être un monospace compact abordable. Tout en se détachant de son ancienne étiquette de véhicule utilitaire et industriel. Et ce, bien qu’il dispose également de versions pour cet usage. Il faut savoir que d’autres fourgons compacts et familiaux aspirent à rivaliser avec le Citroën Berlingo. On retrouve notamment le Peugeot Rifter, le Renault Kangoo, le Volkswagen Caddy ou l'Opel Combo. Et pour être sûr de vouloir choisir la Citroën, voici quelques points importants à savoir.

Un remarquable relooking pour le fourgon familial

Esthétiquement, le Citroën Berlingo se distingue par cette volonté de se détacher de son aspect utilitaire. Un aspect qu’on peut remarquer à travers ses traits qu'il hérite directement des autres modèles de la gamme. Désormais, l'avant est régi par une nouvelle signature lumineuse au design élancé et allongé. Mais aussi par une prise d'air centrale et un pare-chocs avec une finition en plastique noir. Un ensemble accentué par des pièces dont la couleur peut varier pour contraster avec le reste de la carrosserie. Le profil révèle son ADN de monospace indéniable à travers une zone épurée sans trop d'éléments superflus. Une zone dans laquelle se démarque principalement la porte coulissante si caractéristique de ce segment. Les baguettes installées dans la zone inférieure sont aussi frappantes. Surtout parce qu’elles sont équipées chacune de coque pour clignotant. À l’arrière, on retrouve des feux verticaux. Mais aussi un parechoc doté d’une finition en plastique noir et un grand hayon. Côté mensurations, ce Citroën Berlingo fait 4 m 40 de long, 1m 80 de haut et 1 m 84 mètres de large. En passant auprès dun mandataire expert en Citroën Berlingo, on peut se rendre compte de l’exactitude de ces dimensions.

Qu’y a-t-il sous le capot ?

La gamme de motorisations Citroën Berlingo est composée de 2 moteurs à essence, 3 diesels et une électrique. Dans le cas du moteur à essence, il s'agit d'un 3 cylindres de 1,2 litre suralimenté par turbo. Un moteur qui est prêt à délivrer 110 ch ou à défaut, 130 ch. Une puissance qui peut être gérée au moyen d'une boîte de vitesses automatique de type convertisseur de couple EAT8. Les versions diesel sont représentées par un moteur 4 cylindres turbo de 1,5 litre. Et qui délivre qui délivre 75, 100 et 130 ch. Quant à la version électrique, avec l’enseigne « ë Berlingo», elle donne un moteur électrique de 136 ch. Et ce, accompagné d’une batterie de 50 kWh. Une batterie qui, selon le cycle WLTP (Worldwide Light Vehicles Test Procedures), permet de parcourir un total de 280 km.

Un changement important à l’intérieur

Le Citroën Berlingo cherche également à sortir de son statut de fourgon par l'intérieur. Une zone où reposent certaines des nouveautés proposées par la maison. Avec tout cela, on retrouve un tableau de bord analogique. Sauf pour le ë Berlingo, qui est numérique, avec un cadran de 10 pouces. On y retrouve aussi un écran tactile de 8 pouces qui abrite le système d'infodivertissement. En général, le plastique dur abonde à l'intérieur du Berlingo. Cela laisse certaines zones un peu ternes au toucher, mais pouvant être améliorées. Mais le point fort de ce fourgon compact et familial se trouve surtout dans sa capacité de rangement. Il y a de nombreux espaces que l'on peut trouver à l'intérieur pour déposer des objets. On peut aussi profiter de 3 sièges individuels au deuxième rang. Et d'une capacité de chargement totale de 597 litres.